• Arrestation d’un Bushman pour avoir accompagné son avocat dans la Réserve du Kalahari

    Le leader de l’organisation bushman First People of the Kalahari, Jumanda Gakelebone, a été arrêté et détenu pendant une nuit le week-end dernier. Il accompagnait dans la Réserve l’avocat des Bushmen venu consulter ses clients dans le procès qui est actuellement instruit à la Cour d’appel botswanaise.

    Le leader bushman a été arrêté pour avoir voyagé dans la réserve sans permis. Son organisation mène campagne depuis des années pour le droit des Bushmen à vivre sur leurs terres ancestrales.

    Après avoir été relâché, Jumanda Gakelebone a déclaré à un représentant de Survival : ‘[Cette arrestation] révèle l’intention délibérée du gouvernement. J’estime être ici [dans la réserve] chez moi. C’est là où je suis né. Je n’ai pas besoin de permis pour y vivre’.

    Jumanda Gakelebone voyageait dans la réserve avec l’avocat Gordon Bennett, peu de temps après une audience de la Cour d’appel concernant le droit à l’eau des Bushmen. La Cour devrait rendre son verdict demain.

    Les Bushmen ont été expulsés de la réserve en 2002, mais après quatre années de bataille judiciaire, ils obtinrent le droit d’y retourner à l’issue d’un procès historique. Depuis lors, le gouvernement botswanais rend impossible leur vie dans la réserve, leur interdisant de chasser ou de tirer l’eau d’un puits qu’ils utilisent depuis des décennies.

    Ces mesures ont été sévèrement condamnées, notamment par les Nations-Unies et la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples. Des câbles diplomatiques récemment diffusés par WikiLeaks ont révélé que l’ambassadeur des Etats-Unis avait également désapprouvé le traitement infligé aux Bushmen par le gouvernement botswanais.

    La semaine dernière, le gouvernement botswanais a approuvé la demande d’autorisation d’exploitation de Gem Diamonds d’un gisement de diamants d’une valeur potentielle de 3 milliards de dollars dans une communauté bushman de la réserve.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :